Le gala de l’ADISQ

 

Une chanteuse plate rêvait d’gagner des Félix
Et d’arriver en limousine au gala de l’ADISQ
Elle s’est donc appliquée à devenir insipide
Ce fut pour elle naturel et rapide
Son disque et son show dulls comme ça s’peut pas
Lui valurent une invitation au gala
Quand le taouin a sorti son nom d’l’enveloppe
Elle mouillait ses p’tites culottes, quelle saloppe

Non, je n’irai pas au gala de l’ADISQ
J’m’les glisse
Juste en bas du coccyx
Vos hostie d’trophées d’twit

C’tait l’boss d’une grosse compagnie d’disques
Qui votait pour les prix d’l’ADISQ
Il n’a pas écouté un seul des microsillons
Ni vu un seul des shows en nomination
Ainsi font font font les gens de l’industrie
Ils donnent leur appui à leurs amis
Quand c’est un d’leur chums qui est gagnant
Il sont fiers d’être s’a liste des remerciements

Non, je n’irai pas au gala de l’ADISQ
Quand ils ouvrent l’enveloppe
D’la catégorie pop
Jamais ma poche ne plisse

Je suis déjà allé jadis
Au gala de l’ADISQ
J’ai bu du vin
J’ai checké les gros seins
J’ai mangé des sandwiches

J’ai croisé les gens les plus insignifiants
Et des chanteuses à grosses boules
J’me d’mandais en sacrament
C’que j’crissais dans cette foule

Après trois heures de pur ennui
Ben saoul j’ai r’gagné mon taudis
J’ai dompé mon trophée dans l’garage
Drette dans l’bac à recyclage

Non, je n’irai pas au gala de l’ADISQ
Pourquoi courir le risque
D’user ses ménisques
Rien que pour aller chercher un Félix

Non je paierai pas les cent quequ’ piastres
C’est trop couteux d’avoir sa place
On ne me verra pas la face à ce gala

Mieux vaut s’payer une danse à dix
Qu’aller au gala de l’ADISQ

Paroles et musique: Serge Robert
©1999 SERGE ROBERT

Extrait de l'album 13 Tounes Trash